écran


écran

écran [ ekrɑ̃ ] n. m.
escren fin XIIIe; néerl. scherm « paravent »
1Panneau servant à se protéger de l'ardeur trop vive d'un foyer. Écran de cheminée. pare-étincelles, pare-feu. « Des écrans de soie, des paravents de laque » (France) .
Par anal. Châssis tendu de toile dont se servent les peintres pour voiler un excès de lumière. Photogr. Écrans colorés : filtres colorés. — Électr. Enveloppe ou paroi destinée à protéger contre des champs électriques ou magnétiques. Écran électrodynamique, électromagnétique, électrostatique. blindage.
Par ext. Objet interposé qui dissimule ou protège. abri, bouclier; pare-. Écran de verdure, de fumée. rideau. Écran solaire : crème de protection solaire. Écran total. Écran antibruit, phonique. Faire un écran de sa main. Les arbres font écran entre la mer et la maison.
En appos. (Psychan.) Souvenir-écran, qui empêche la prise de conscience. — Société-écran, qui en cache une autre.
2(1864) Surface sur laquelle se reproduit l'image d'un objet. Écran de chambre noire. Écran de projection : surface blanche (en toile, matière plastique) sur laquelle sont projetées les images photographiques ou cinématographiques. Écran perlé, dont la surface, recouverte de minuscules billes de verre, permet une excellente réflexion. Places de cinéma rapprochées, éloignées de l'écran. « Je suis allé au cinéma [...] avec Emmanuel qui ne comprend pas toujours ce qui se passe sur l'écran » (Camus). Loc. Crever l'écran : faire un effet remarquable dans un film (en parlant d'un acteur de cinéma). — Écran cathodique : surface sur laquelle se forme l'image d'un tube cathodique. Écran d'oscilloscope, de téléviseur. Écran de contrôle ( moniteur) . Écran plat, à coins carrés. Écran de visualisation : écran cathodique utilisé pour reproduire des graphiques et des textes alphanumériques. Écran d'une console, d'un terminal d'ordinateur ( visu) . Travailler sur écran. Écran pleine page, dont la taille permet l'affichage d'une page entière. Écran tactile : écran de visualisation équipé d'un dispositif permettant la sélection de données en désignant du doigt une zone sur l'écran. Écran fluorescent, sur lequel se forme une image radiologique par bombardement d'un rayonnement X. — Écran publicitaire : temps de télévision destiné aux messages publicitaires.
Par ext. (Vieilli) L'écran : l'art cinématographique. ⇒ cinéma . « La technique de l'écran [...] enseigne la simultanéité » (Maurois). Porter un roman à l'écran, en tirer un film. — Le petit écran : la télévision. Une vedette du petit écran. Le grand écran : le cinéma.

écran nom masculin (néerlandais scherm) Panneau ou dispositif protégeant contre la trop forte chaleur d'un feu ou contre une lumière trop vive. Tout ce qui arrête le regard, qui dissimule, empêche de voir : Un écran de fumée. Ce qui protège d'une agression extérieure quelconque : Se faire un écran avec la main. Ce qui s'interpose, s'intercale et dissimule : Son attitude n'est qu'un écran qui cache ses véritables intentions. Surface blanche en tissu, matière plastique ou autre matière destinée à recevoir des images photographiques ou cinématographiques par projection. Surface sur laquelle se forme l'image visible dans un tube cathodique : Une télévision avec un écran de 51 centimètres. Appareil sur lequel sont affichés les caractères, les illustrations, les données ou les résultats d'opérations effectuées sur un matériel électronique. (En photocomposition, ils servent à la vérification de la saisie, à effectuer les corrections ou la mise en pages lors du traitement. On dit aussi écran de visualisation ; ) Électricité Dispositif utilisé pour réduire la pénétration d'un champ électromagnétique dans une région déterminée. (Dans le cas d'un champ électrique, l'écran est appelé cage de Faraday.) Nucléaire Dispositif destiné à arrêter tout ou partie d'un rayonnement. Publicité Temps de télévision, de radio, destiné à recevoir de la publicité. Sports Au basket-ball, action qui permet au possesseur de la balle de se démarquer grâce au mouvement du partenaire qui place son corps en obstacle sur le chemin de son adversaire. ● écran (expressions) nom masculin (néerlandais scherm) Faire écran, empêcher la lumière de passer ; empêcher de voir ou de comprendre. L'écran, le cinéma : Les vedettes de l'écran. Le grand écran, le cinéma, par opposition à la télévision. Le petit écran, la télévision. Écran solaire, synonyme de filtre solaire. Écran de soie, cadre où sont tendus la soie, le tissu de fibres plastiques ou la toile métallique constituant la forme d'impression du procédé de sérigraphie. Écran de contrôle, tube image et appareils associés servant au contrôle de la qualité technique d'une image de télévision. Écran d'eau, nappe de tubes parcourue par l'eau ou un mélange d'eau et de vapeur, et disposée de manière soit à constituer la paroi d'une chambre de combustion, soit à protéger du rayonnement du foyer les parois proprement dites, tout en servant de surface de chauffe. ● écran (synonymes) nom masculin (néerlandais scherm) Appareil sur lequel sont affichés les caractères, les illustrations, les...
Synonymes :
Cosmétologie. Écran solaire
Synonymes :
- fibre solaire

écran
n. m.
d1./d Panneau servant à garantir contre l'ardeur du feu.
d2./d Par ext. Objet interposé pour dissimuler ou protéger.
GEST Société écran, derrière laquelle se dissimule le véritable bénéficiaire.
|| MILIT écran de fumée: nuage émis par des appareils fumigènes.
|| PHYS NUCL Blindage de protection.
Fig. Barrière illusoire. Ces prétextes ne sont qu'écran de fumée.
|| ELECTRON Grille-écran: grille d'un tube électronique, placée au voisinage de l'anode.
d3./d Surface sur laquelle sont projetées des images. L'écran d'une salle de cinéma. Un écran perlé, revêtu de minuscules billes de verre qui augmentent son pouvoir réfléchissant.
Par ext. L'art cinématographique. Les vedettes de l'écran.
|| Surface sur laquelle apparaissent les images. L'écran d'un téléviseur. Le petit écran: la télévision.
|| INFORM Périphérique d'ordinateur sur lequel s'affichent les données. écran tactile. Syn. moniteur.

⇒ÉCRAN, subst. masc.
A.— [Avec une idée d'arrêt empêchant la manifestation ou la propagation d'un phénomène]
1. Objet conçu pour arrêter un rayonnement.
a) [Rayonnement du feu]
Panneau que l'on place devant un foyer pour se protéger de la chaleur et de la luminosité du feu. Écran à pieds. Met-il l'écran devant le feu? (MUSSET, Chandelier, 1840, II, 1, p. 43) :
1. Devant la cheminée, un écran de tapisserie de soie présentait, sous des églantines, une espèce de pont chinois dont les bleus me sont restés dans l'œil; des pendeloques agrémentaient la monture de bambou, balançant de droite et de gauche des glands de soie, du même azur que celui de la tapisserie, suspendus deux par deux à la tête et à la queue de poissons de nacre et retenus par des fils d'or.
GIDE, Si le grain ne meurt, 1924, p. 461.
Objet de dimension plus petite que l'on tient à la main, destiné au même usage. Natalie jouait avec l'écran en plumes indiennes que lui avait offert Paul (BALZAC, Contrat mar., 1835, p. 286).
♦ [P. anal. d'aspect] Objet du même type servant à empêcher de voir ou d'être vu. Les petits écrans peints que le prêtre leur [aux condamnés] tenait devant le visage pour les empêcher de voir l'échafaud (GREEN, Journal, 1935, p. 31).
b) [Autre rayonnement] On obtient les occultations [des phares], soit en faisant passer un écran devant un feu fixe, soit par extinction en veilleuse de la source lumineuse (DUVAL, HÉBRARD, Nav. aér., 1928, p. 82).
PHOT. Synon. de filtre. Ici aussi on fait usage de plaques panchromatiques et d'écrans colorés, mais les épreuves obtenues derrière les écrans élémentaires devront être teintées avec un colorant complémentaire à la nuance de l'écran (Arts et litt., 1935, p. 3014).
TECHNOL. Dispositif protégeant des radiations. On se protège donc des rayonnements pénétrants par des manipulations à distance et des écrans protecteurs en matière dense (GOLDSCHMIDT, Avent. atom., 1962, p. 224).
2. P. ext. Tout ce qui fait arrêt, dissimule, souvent pour protéger de quelque chose.
a) Domaine concr. Écran de verdure, des montagnes. [Dans les chaudières de Naeyer] les portes d'avant et d'arrière du fourneau servent d'écrans qui, en cas d'accident, arrêteraient toute pièce venant à être projetée (SER, Phys. industr., 1890, p. 91). On place quelquefois à l'extrémité des trottoirs des écrans destinés à protéger les voyageurs contre le vent (BRICKA, Cours ch. de fer, t. 1, 1894, p. 242). L'eau reste hors de vue et d'atteinte, derrière l'épais écran de papyrus et de roseaux (GIDE, Voy. Congo, 1927, p. 835).
Écran de fumée. Fumée produite pour dissimuler des opérations de troupes, de navires. Comme un croiseur émet un écran de fumées (NIZAN, Chiens garde, 1932, p. 122).
En écran. Sa main placée en écran devant la lampe (MALÈGUE, Augustin, t. 2, 1933, p. 306).
Faire écran. Le brouillard nous envahit et fait écran entre ce spectacle champêtre et nous (AMIEL, Journal, 1866, p. 393).
b) P. métaph. et/ou au fig. Écran de la parole, des préjugés. Ce peuple [napolitain] pareil à nul autre au monde, dont la gaieté n'est qu'un écran devant la tragédie de la misère (DRUON, Reine étranglée, 1955, p. 193). L'économie internationale se présente désormais à nous dans sa réalité par delà les écrans de la théorie des économies purement marchandes (PERROUX, Écon. XXe s., 1964, p. 602) :
2. J'emporte toujours avec moi quelque imprimé, car j'aime lire tout en marchant. C'est un écran immatériel qu'on dresse entre soi et la vie; écran fragile, crevé sans cesse, car tout de même on participe à l'animation de la rue; mais une joie spéciale vient du désaccord entre le réel et l'imaginaire.
GIDE, Feuillets d'automne, 1949, p. 1103.
Faire écran. Elle [la valeur] s'endurcit et fait écran entre le génie inventif de la volonté et la pâte d'existence où les valeurs doivent s'éprouver (RICŒUR, Philos. volonté, 1949, p. 187).
B.— Surface faisant arrêt, sur laquelle peut apparaître l'image d'un objet.
1. PHOT., CIN. Surface généralement blanche sur laquelle on projette des images fixes ou des films. Écran cinématographique, démontable, fixe; écran de cinéma. Ils recueillent ces clichés et les projettent sur l'écran à une vitesse énorme (BARRÈS, Cahiers, t. 10, 1914, p. 289). Au cinéma quand on est trop près de l'écran (GIRAUDOUX, Suzanne, 1921, p. 216). Emmanuel qui ne comprend pas toujours ce qui se passe sur l'écran (CAMUS, Étranger, 1942, p. 1148).
Écran perlé. ,,Écran à pouvoir réfléchissant accru grâce aux minuscules billes de verre dont est revêtu sa surface`` (GITEAU 1970). Cf. DUVAL, Verre, 1966, p. 109.
Porter à l'écran. Faire un film à partir d'une œuvre littéraire. Hardy s'empare d'un fragment de roman, d'une nouvelle de Cervantès et il les porte à la scène, les simplifie, comme d'autres les porteraient à l'écran (BRASILLACH, Corneille, 1938, p. 69).
P. méton. Le cinéma, l'art cinématographique. L'écran n'arrive donc jamais à imiter le roman, ni le roman à imiter l'écran (ALAIN, Propos, 1930, p. 967). Ce grand archange [Jean Marais] aux traits sévères, que la scène dispute à l'écran, l'écran le reprend à la scène (COLETTE, Fanal bleu, 1949, p. 122) :
3. Ayons le courage de l'écrire : le crime inexpiable du cinéma, c'est d'accaparer et de tuer les acteurs. La disparition soudaine des grands acteurs coïncide avec le règne de l'écran, cela saute aux yeux.
MAURIAC, Journal 2, 1937, p. 170.
Grand écran. L'écran de cinéma et p. méton. l'art cinématographique (cf. infra petit écran). Pour la Columbia, une alliance avec la Warner Bros fut du plus heureux effet. Universal, spécialisée pendant un certain temps dans la production T.V. pour pallier les méfaits de la crise, est revenue au grand écran (Réalités, n° 367, sept. 1976, pp. 39-40).
P. métaph. ou p. compar. Il distingua nettement sur l'écran de l'eau lumineuse son [du poisson] corps fuselé et gigotant (GENEVOIX, Laframboise, 1942, p. 74). Dans la démarche du traitement (...) il [le psychanalyste] joue le rôle d'un écran blanc sur lequel le névrosé projettera comme des images cinématographiques, ses propres souvenirs affectifs, ses tendances infantiles, ses passions secrètes (CHOISY, Psychanal., 1950, p. 25).
2. TÉLÉV. Surface courbe, fond du tube cathodique, permettant de voir des images transmises par ondes électromagnétiques. J'avais beau tourner le bouton [de la télévision], l'écran restait blanc (BEAUVOIR, Mandarins, 1954, p. 526).
Petit écran. Écran de télévision et p. méton. la technique de télévision. Avec « Ne pleure pas », TF 1 tente une expérience inédite en France : la sortie simultanée sur le petit et grand écran, pour fêter les soixante ans de cinéma de Charles Vanel (Est Républicain, 15 mars 1978, p. 19).
3. RADIOSCOPIE. Surface fluorescente sur laquelle apparaît l'image d'un corps traversé par des rayons X. Écran radioscopique. Respiration de plus en plus gênée. Passé à la radio. L'écran montre que l'excursion du diaphragme est nulle dans les inspirations profondes (MARTIN DU G., Thib., Épil., 1940, p. 966).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. a) Dernier quart du XIIIe s. escren « panneau servant à se garantir de l'ardeur d'un foyer » (Glossaire de Douai, 85 ds ROQUES t. 1, p. 5); b) 1538 « tout objet interposé qui dissimule ou protège » (EST.); 2. 1857 « châssis tendu de toile dont se servent les peintres pour voiler un excès de lumière » (CHESN.); 3. [1820, Gaucheret ds DAUZAT]; 1859 opt. « tableau blanc sur lequel on fait projeter l'image d'un objet » (BOUILLET); 4. 1895 cin. (Prospectus ds GIRAUD). Empr. au m. néerl. scherm « paravent, écran » (VERDAM), avec métathèse du e et du r. Fréq. abs. littér. :480. Fréq. rel. littér.:XIXe s. : a) 109, b) 333; XXe s. : a) 409, b) 1 523. Bbg. Archit. 1972, p. 207. — GOTTSCH. Redens. 1930, p. 226. — GUIRAUD (J.). Écran. Vie Lang. 1965, pp. 156-161. — QUEM. Fichier. — Termes techn. fr. 1972, p. 8. — UREN (O.). Le Vocab. du cin. fr. Fr. mod. 1952, t. 20, p. 208. — WALT. 1885, p. 95.

écran [ekʀɑ̃] n. m.
ÉTYM. Fin XIIIe, escren; du moy. néerl. scherm « paravent, écran ».
1 Objet, panneau, destiné à arrêter un rayonnement.
(Fin XIIIe). Panneau servant à protéger de la chaleur d'un foyer. Syn. : devant-de-feu. || Écran de cheminée : cloison portative à une feuille montée sur deux pieds et que l'on place devant une cheminée, un poêle. || Écran en osier, en tapisserie (→ Chinois, cit. 2). || Écran métallique. Pare-étincelles. || Écran à main, pourvu d'un manche. Éventail. || Écran utilisé comme ventilateur. Panca.
(1857). Châssis tendu de toile dont se servent les dessinateurs, les peintres… pour voiler un excès de lumière.
Photogr. || Écrans colorés : lames transparentes de diverses couleurs qui ne laissent passer sur la surface sensible que leurs couleurs complémentaires. Filtre (coloré).
Électr. Enveloppe ou paroi destinée à protéger contre des actions électriques ou magnétiques. || Écran électrodynamique, électromagnétique.
Techn. Dispositif, blindage protégeant des radiations ( Bouclier, carter). || Écran thermique, d'un réacteur nucléaire.
2 (1538). Objet interposé qui dissimule ou protège ( Abri, paravent, protection, et préf. pare-). || Les montagnes forment un écran. || Écran de verdure, de fumée. Rideau. Spécialt. || Écran de fumée, destiné à masquer les opérations de troupes, de navires. Rideau. || Écran antibruit. || Faire un écran de sa main. || Il se mit devant moi pour me servir d'écran (Littré).Faire écran. || Les arbres font écran entre la mer et la maison.
1 L'employé (…) soulevant la partie supérieure d'un grand sous-main de moleskine, tourna cet écran dans la direction de Champcenais, et abrita, là-dessous, le dossier mystérieux.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. II, XIV, p. 144.
Par métaphore ou fig. || L'écran des préjugés. || Souvenir qui forme écran et empêche une prise de conscience, dit en psychanalyse souvenir-écran.
2 Mais mon christianisme ne relève que du Christ. Entre lui et moi, je tiens Calvin ou saint Paul pour deux écrans également néfastes.
Gide, Journal, 30 mai 1910.
3 (1859; cin., 1895). Spécialt. a Surface sur laquelle se reproduit l'image d'un objet. || Écran de chambre noire.Surface blanche (en toile, matière plastique) sur laquelle sont projetées les images photographiques ou cinématographiques. || Écran large, géant; écran panoramique. || Écran de cinémascope, de cinérama. || Spectacle projeté sur plusieurs écrans (polyvision). || Places de cinéma rapprochées, éloignées de l'écran.
3 Je suis allé au cinéma deux fois avec Emmanuel qui ne comprend pas toujours ce qui se passe sur l'écran. Il faut alors lui donner des explications.
Camus, l'Étranger, IV, p. 53.
Loc. Crever l'écran (en parlant d'un acteur) : faire un effet remarquable, dans un film. || Cette actrice crève l'écran.
Écran fluorescent : surface fluorescente sur laquelle se forme l'image dans les tubes cathodiques. || L'écran d'un récepteur de télévision, d'une console d'ordinateur, d'un terminal. || Écran formaté.Écran radioscopique, sur lequel se forme l'image d'un corps traversé par les rayons X.
b Par ext. || L'écran, le grand écran : l'art cinématographique. Cinéma. || Technique de l'écran (→ Autant, cit. 45). (1921). || Porter un roman à l'écran, en faire un film. || Nouveautés de l'écran. || Vedettes de la scène et de l'écran, du théâtre et du cinéma.
Le petit écran : la télévision. || Une vedette du petit écran.
4 Télévision : le petit écran traite à sa manière le théâtre et en fait voir ce que personne encore n'y avait vu.
F. Mauriac, le Nouveau Bloc-notes 1958-1960, p. 220.
5 La N. B. C. a vérifié, par ses sondages, que la publicité par la télévision était plus efficace que celle qui est faite par d'autres procédés. Plusieurs travaux ont porté, d'autre part, sur les meilleurs moyens de présenter les annonces commerciales sur le petit écran.
J. Cazeneuve, Sociologie de la radio-télévision, p. 106.
6 Si je n'avais pas été victime d'un malaise, les militaires ne m'auraient pas pris et enfermé et j'aurais été un héros que la famille contemple sur le petit écran (…)
Jean Cayrol, Histoire d'un désert, p. 218.
7 (…) le soir les émissions de télévision, avec ses faux théâtres, ses faux jeux télévisés, ses films policiers, ses informations manipulatrices, bref, tout ce qui me confirme et me confine dans une vie où je n'existe pas mais où je fonctionne. C'est le quotidien mortel de l'idole phosphorescente, du petit écran.
Roger Garaudy, Parole d'homme, p. 80.
4 Rare (recomm. off.). Baffle.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ecran — Écran Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • ecran — ECRÁN, ecrane, s.n. 1. Suprafaţă mată, de obicei albă, de pânză, de hârtie etc., întinsă vertical, pe care se proiectează imagini produse de aparate de proiecţie, folosită în cinematografie, în laboratoare etc.; p. ext. cinematograf. ♢ Ecran… …   Dicționar Român

  • écran — ÉCRAN. s. masc. Sorte de meuble dont on se sert l hiver pour se garantir de l ardeur du feu. Écran qui est monté sur un pied, et qui se hausse et se baisse. Écran qu on tient à la main. Elle se mit devant moi pour me servir d écran …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • écran — s. m. O mesmo que ecrã. • Plural: écrans.   ‣ Etimologia: palavra francesa …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • Écran — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Écran », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Le mot écran peut avoir plusieurs… …   Wikipédia en Français

  • écran — ● n. m. ►PERIPH ● 1. Dispositif d affichage, utilisant par exemple un tube cathodique ou des cristaux liquides. ● 2. Sur le principe de la confusion entre le contenant et son contenu, une page affiché à l écran est aussi un écran. Voir aussi… …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • ÉCRAN — s. m. Sorte de meuble dont on se sert pour se garantir de l ardeur du feu. Écran monté sur un pied. Écran qui se hausse et se baisse. Écran qu on tient à la main. Mettez cela devant la cheminée en guise d écran. Il se mit devant moi pour me… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • écran A4 — ● loc. m. ►AFFICH écran capable d afficher d un seul coup une page au format A4, soit 21x29.7 cm. Certains de ces écran peuvent basculer d un quart de tour, pour présenter soit une page verticalement, soit un écran informatique plus classique …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • écran — (é kran) s. m. 1°   Sorte de meuble dont on se sert pour se garantir de l action directe du feu.    Sorte d éventail qu on tient à la main pour le même objet.    Par extension. L iris est un écran qui ne laisse arriver à la rétine les rayons… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ecran — escran, ecran, escran fr. m. écran …   Diccionari Personau e Evolutiu


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.